Message COVID-19

Nouvelle organisation suite au Covid-19 :

Nous réalisons à nouveau les vaccinations, les chirurgies de castration et de stérilisation, les détartrages et les coupes de griffes.
Cependant, afin de respecter au mieux les mesures barrières, le fonctionnement du Cabinet est un peu modifié :

Comme au préalable, il faut prendre RDV avant de venir. Et maintenant, il faut essayer de nous téléphoner au préalable pour un achat.
Il faut venir seul au Cabinet avec votre animal. Nous vous faisons patienter devant la porte d’entrée : nous viendrons vous ouvrir.
Il vous est demandé de porter un masque dans l’enceinte du Cabinet, de respecter au maximum la distance de 1 mètre avec notre équipe et de respecter le sens de circulation.
Pour les consultations « maladies », il faut nous déposer votre animal à l’heure convenue au préalable. Il sera examiné par nos soins et vous pourrez le récupérer plus tard dans la journée.
Pour les vaccinations, nous vous demanderons (sauf pour les premières vaccinations chiots/chatons) de rester dans la salle d’attente ou à l’extérieur du Cabinet si le temps le permet.

La communication risque d’être un peu perturbée. Si nous n’avons pas répondu à une de vos questions ou inquiétudes, n’hésitez pas à nous téléphoner ou à nous faire un mail au « cabinetvetcrayon[AT]gmail.com ».

A très bientôt!
L’équipe du Cabinet Vétérinaire du Crayon

Comment protéger vos animaux des aoutats ?

Qui sont-ils ?

L’aoûtat (aussi appelé « rouget », « vendangeur » ou encore « vendangeon ») est un petit acarien (0,2 à 0,3 mm) rouge-orangé dont la larve parasite temporairement les organismes à sang chaud (chiens, chats, vaches, chevaux, lapins… et humains), occasionnant par ses piqûres d’importantes démangeaisons.

Symptômes d’une infestation

 

L’infestation par les aoûtats est une maladie qui s’appelle également « trombiculose ».
Leur fixation entraîne des démangeaisons très importantes et des croûtes. Les larves colonisent préférentiellement le pavillon auriculaire et le repli sur le bord de l’oreille (dédoublement de l’oreillon), les espaces inter digités, les paupières et parfois l’ensemble du corps.

Ces lésions démangent particulièrement : les animaux se frottent les paupières ou les oreilles avec les membres antérieurs, se lèchent abondamment entre les doigts…

Indications

Traitement du jardin : n’hésitez pas à traiter votre pelouse dès le mois de juillet pour prévenir les infestations. Eloignez votre compagnon le temps du traitement pour éviter son intoxication.

Traitement de l’animal : Un traitement à base d’antiparasitaires (colliers, pipettes ou sprays…) s’avère efficace contre les aoutats. Les sprays, que l’on doit pulvériser chaque semaine pendant toute la période à risque (de juillet à septembre), permet d’atteindre des zones difficiles d’accès tels que l’espace entre les doigts.

Conseil : Pour éviter que votre chien ne lèche le spray et ne s’intoxique, veillez à appliquer le traitement juste avant le repas ou la promenade, de la sorte que votre compagnon ait une activité suffisamment prenante pour laisser le temps au produit d’agir.

 

Pour bénéficier d’autres conseils ou faire suivre votre animal de compagnie par une équipe soignante compétente et attentionnée à Lyon, contactez dès maintenant notre clinique vétérinaire.

Membre du réseau Réseau Cap Douleur