Les principales maladies virales félines – Faire vacciner son chat à Lyon

Si vous remarquez tout signe de maladie virale chez votre chat, il est recommandé de consulter rapidement un vétérinaire afin d’établir un diagnostic précis, suivi du traitement adéquat. Le cabinet Vétérinaire du Crayon situé à Lyon, accueille votre chat pour le vacciner, selon votre volonté.

Rhinotrachéite virale

C’est une infection virale des voies respiratoires supérieures. On peut la comparer au rhume chez l’humain. Cette infection se caractérise par des éternuements, une toux, un écoulement du nez et des yeux. Une fois le virus entré dans l’organisme du chat, l’infection peut s’établir de façon permanente.
L’infection débute par des conjonctivites, elles évolue ensuite jusqu’à entraîner une perte de la vue. L’intervention d’un vétérinaire doit se faire rapidement pour éviter que les dégâts produits par cette maladie ne deviennent irréversible. Le vaccin reste la meilleure des options, pour la prévenir.

Calicivirose féline

Maladie contagieuse chez les chats, elle se transmet par la salive, les sécrétions nasales et les excréments. Les signes précurseurs sont l’abattement, la fièvre, des éternuements, l’écoulement nasal, auxquels succèdent des ulcères douloureux sur la langue et le palais qui empêchent le chat de se nourrir et stimulent une hyper salivation. Encore une fois, La prévention par le vaccin reste la meilleure des armes.

Panleucopénie (ou Parvovirose féline)

Maladie très contagieuse chez nos compagnons félins, qui se caractérise par un manque d’appétit, un abattement, et des vomissements et diarrhée abondantes (souvent hémorragiques), entraînant rapidement la mort du chat par déshydratation.

Leucémie virale féline (FeLV)

Elle est considérée comme la plus mortelle pour le chat domestique. C’est une infection du sang qui détruit le système immunitaire. La contamination se fait par la salive, les éternuements, les fèces et l’urine.
Pour lutter contre cette maladie, la seule solution disponible est la prévention vaccinale, généralement administrée aux sujets à risque. Il faut impérativement consulter son vétérinaire pour déterminer si et comment l’effectuer.

Péritonite infectieuse féline (FIPV)

Cette maladie virale affecte surtout les chats vivant en communauté (élevage, chenil,…). la FIP peut se manifester sous forme humide ou sous forme sèche.
La forme humide, caractérisée par l’épanchement de liquide dans le thorax et/ou l’abdomen, évolue rapidement et s’accompagne souvent de difficultés respiratoires graves et de problèmes oculaires.

En revanche, la forme sèche se manifeste de façon très différente selon l’organe touché (reins, foie, yeux). Elle évolue plus lentement que la forme humide, mais est tout aussi mortelle.

Immunodéficience féline (FIV)

Maladie qui équivaut au HIV de l’Homme, mais qui ne se transmet pas du chat à l’homme et inversement.
Elle se contracte par léchage, accouplement, morsures et blessures. Il est donc facile pour un chat de la contracter. Après une période de latence qui peut durer plusieurs années, les symptômes apparaitront. A savoir : l’animal cesse de s’alimenter et perd du poids; il souffre de gingivite, de diarrhées, de vomissements et de complications oculaires ou dermatologiques. Des antibiotiques peuvent temporairement réduire les symptômes, mais il n’y a pas de guérison et l’issue est fatale. Attention les porteurs de cette maladie, même bien portants, doivent être tenus à l’écart des chats non contaminés.

La rage du chat

Maladie qui se traduit par des troubles du système nerveux : comportement anormal, agressivité, convulsions, pupilles dilatées, incapacité à avaler… Incurable et mortelle, elle peut être transmise à l’homme. Entre chats, elle se transmet par morsure, coup de griffe ou léchage. Comme il n’existe aucun traitement contre cette maladie, seule la vaccination peut protéger votre animal de compagnie.

Le typhus du chat

Maladie très contagieuse chez les chats. Elle provoque des diarrhées, des vomissements et de la fièvre et entraîne une mortalité très importante surtout chez les chatons. Un traitement existe, mais il ne fonctionne que s’il est précoce. La vaccination est très efficace.

La leucose féline

La leucose féline est un virus qui engendre des tumeurs et des maladies du sang. La contamination se fait par contact avec des animaux porteurs du virus qui qui n’ont pas obligatoirement développé la maladie. C’est grâce à une analyse de sang que votre vétérinaire pourra déterminer si votre chat est porteur du virus ou non. Il faut bien évidemment éviter de mettre en contact un chat porteur du virus, avec un chat sain. Le meilleur moyen de s’en prémunir, est la vaccination.

Pour en savoir plus, venez rencontrer notre équipe au cabinet vétérinaire du Crayon, vétérinaire Lyon 3. Et pour faire vacciner votre chat, prenez rendez-vous directement en ligne ici.

 

Autres conseils & Astuces