L’intoxication chez l’animal de compagnie

Lors d’une intoxication, il est primordial de débuter le plus rapidement possible le traitement,  car la vie de votre compagnon en dépend. Ici, nous ne vous apprendrons pas la manière de soigner votre animal, mais plutôt la conduite à adopter en cas d’intoxication.

Les intoxications les plus fréquentes

Le paracétamol et les AINS

Ces médicaments consommés en quantité par l’homme sont très toxiques pour les animaux. Ne contenant pas une certaine enzyme, ils sont en général très difficiles à digérer pour nos compagnons et deviennent rapidement toxique pour le foie et les globules rouges. Une dose normale pour un homme (500mg) peut être fatale pour un chien ou un chat.

La mort aux rats

Ce poison aux propriétés anticoagulantes n’est pas seulement appétissant pour nos amis les rats. C’est pourquoi il est assez fréquent qu’un chat ou qu’un chien en avale par erreur. Ce poison agit très lentement sur l’organisme, donc n’attendez pas que votre animal présente d’importants saignements pour appeler votre vétérinaire ou le vétérinaire de garde, il faut soigner cette intoxication le plus rapidement possible pour ne pas mettre la vie de votre animal en jeu.

Le chocolat

La théobromine est une substance contenue dans le chocolat (à différents pourcentages selon le type de chocolat) qui est très toxique pour les animaux. Le chocolat noir est beaucoup plus toxique que le chocolat au lait, tandis que le chocolat blanc ne l’est pratiquement pas pour nos petits amis. A titre indicatif, une tablette de 200g de chocolat noir peut tuer un chien de petite taille.

Le cannabis

Contrairement aux humains, l’ingestion de cannabis est très toxique pour les animaux et nécessite une consultation d’urgence. Les symptômes sont aussi impressionnants que dangereux pour leur santé.
Conseil : Ne cachez pas au vétérinaire votre consommation de cannabis, ça ne sera qu’une perte de temps pour délivrer le bon traitement à votre petit compagnon.

L’alcool

Pour cette intoxication, les symptômes s’apparentent à ceux de l’homme, bien que pour nos amis les animaux les quantités suffisantes à les rendre malades sont bien plus petites. Et malheureusement, comme pour l’homme, il n’existe aucun traitement miracle.

Les anxiolytiques/antidépresseurs

Pour cette intoxication, les symptômes sont le plus souvent bénins et réversibles mais il convient tout de même de consulter en urgence votre vétérinaire pour soulager votre animal.

Les insecticides

Parmi tous les insecticides, l’intoxication la plus fréquente est celle aux produits anti-puces. Ils contiennent une molécule appelée Perméthrine qui est très toxique pour certains animaux. En cas d’empoisonnement veillez à rincer abondamment votre compagnon.

Les symptômes d’une intoxication

 

Ils sont très différents selon le poison ingéré. Certains seront sans gravité comme pour les antidépresseurs tandis que d’autres vous inquiéteront beaucoup plus.
La liste des symptômes étant toute aussi grande que celle des raisons d’une intoxication, voici un florilège des symptômes les plus communs : difficulté à se mouvoir et à garder l’équilibre, tremblements, hyper-salivation, dilatation des pupilles, troubles digestifs (vomissements, diarrhée), saignements, troubles respiratoires.

La conduite à adopter

Le premier réflexe à adopter est de contacter immédiatement son vétérinaire et d’amener votre animal au cabinet le plus rapidement possible. Si vous avez connaissance du produit qui est la cause de l’intoxication, prenez-le avec vous, cela accélèrera le processus pour lui délivrer le meilleur traitement.
N’essayez pas l’automédication, laissez faire les professionnels. Elle est déjà très dangereuse et non recommandée sur nous les hommes, alors imaginez sur un système immunitaire inconnu comme celui des animaux. De même, n’essayez pas de faire vomir votre animal ou de lui donner du lait si c’est un chat. Ce sont des idées reçues qui n’ont jamais fait leurs preuves scientifiques, ce comportement est donc à écarter.

Si vous avez un doute, n’hésitez pas à contacter le cabinet vétérinaire du crayon situé à Lyon dans le troisième arrondissement.