Comment faire en sorte que mon chien aboie moins ?

Si le chien a décroché le titre de meilleur compagnon de l’homme, c’est parce que c’est un animal très social. En outre, il se trouve qu’il reste toujours fidèle à son maître. Le chien est aussi très communicatif et le moyen qu’il utilise le plus souvent, c’est l’aboiement. Mais parfois, il a tendance à en faire un peu trop.

Il arrive même que le chien aboie sans raison apparente, ce qui devient très gênant. Les aboiements figurent parmi les troubles de voisinage les plus fréquents. Il faut à tout prix que cela cesse. Il reste à savoir comment. Dans cet article, vous trouverez quelques informations qui pourraient vous aider à prévenir ses aboiements incessants.

Identifier les causes de l’aboiement excessif

Pour trouver la solution, il est indispensable de déterminer les causes du comportement de votre toutou. Il existe plusieurs raisons qui expliquent son aboiement excessif.

La solitude

Etant un animal social, le chien supporte mal la solitude. Ainsi, si vous le laissez seul à la maison, il va s’ennuyer. La solitude pourrait même engendrer de l’anxiété et de la frustration chez lui. C’est pourquoi, il se met à aboyer. Parfois même, il gémit.

Pour lancer un signal d’alerte

A part le fait d’être un animal de compagnie, le chien a aussi un rôle essentiel. Il s’agit de monter la garde. Ainsi, lorsqu’il vit un inconnu s’approcher de la maison, il aboie. C’est sa façon à lui d’attirer votre attention et de vous prévenir de la présence d’un danger.

L’hyper activité

Un chien hyperactif a aussi tendance à aboyer trop. Il réagit de la sorte par pur réflexe. Au moindre bruit, il se lance et il est difficile de l’arrêter.

Pour protéger son territoire

Manifester ses émotions

En effet, que le chien soit content, triste, anxieux ou craintif, il aboie sans arrêt jusqu’à ce qu’il soit calmé.

Apprendre au chien à ne pas aboyer 

Evidemment, pour régler le problème, il suffit d’apprendre au chien de ne pas aboyer. Comment s’y prendre ? 

Profiter de son silence

Lorsqu’en plein aboiement, votre toutou se tait d’un coup, il faudra en tirer profit pour l’apprendre à garder le silence via des indications simples comme « chut » ou « tais toi, c’est bien ». Il ne faut pas oublier de le récompenser afin de l’encourager à toujours bien se comporter.

Essayer de l’ignorer

Sachez qu’à force d’obtenir tout le temps ce qu’il désire, votre chien finira par adopter un mauvais comportement. La plupart du temps, il aboie pour attirer votre attention. Pour l’empêcher e continuer ainsi, il suffit de l’ignorer.

Le punir

Attention ! Il ne s’agit pas ici de lui infliger punition. En fait, c’est une sorte de ruse qui vous permettra de lui faire comprendre qu’en agissant ainsi, il ne peut que s’attirer des problèmes. Comment procéder ? Il suffit de se cacher et de lui jeter un caillou ou un objet. Surpris, l’animal va se taire. Il faut en profiter pour l’encourager à se taire en contrepartie d’une bonne récompense.

Bien éduquer le chien

Sans doute, la meilleure façon d’éviter ce genre de problème, c’est de bien dresser votre chien de façon à ce qu’il comprenne les ordres. Ainsi, il sera plus facile de le faire taire.

S’adresser à un professionnel

Si l’aboiement intempestif est dû à un trouble comportemental comme l’hyperactivité, il faut essayer de canaliser l’énergie du chien avec des jeux ou des activités sportives. Sinon, il faut également recourir à un professionnel afin de trouver des solutions adéquates.

L’ultime recours

Si en dépit de tout, votre chien continue à aboyer de façon intempestive, il faut utiliser un collier anti aboiement afin qu’il arrête de nuire au voisinage. Ce genre d’accessoire est disponible dans les boutiques animaleries. Le collier en question envoie une décharger électrique ou un spray de citronnelle. Le but dans son usage est de faire comprendre à l’animal qu’il doit se calmer. Evidemment, c’est une solution provisoire. Il faudra éduquer votre toutou et l’apprendre à vous obéir.

En somme, pour remédier aux aboiements intempestifs de votre toutou, pensez d’abord à identifier la cause. C’est ainsi que vous trouverez la solution facilement. En général, un bon dressage s’impose. Mais on peut aussi s’armer de diverses astuces comme lui faire porter un collier anti-aboiement.