Message COVID-19

Nouvelle organisation suite au Covid-19 :

Nous réalisons à nouveau les vaccinations, les chirurgies de castration et de stérilisation, les détartrages et les coupes de griffes.
Cependant, afin de respecter au mieux les mesures barrières, le fonctionnement du Cabinet est un peu modifié :

Comme au préalable, il faut prendre RDV avant de venir. Et maintenant, il faut essayer de nous téléphoner au préalable pour un achat.
Il faut venir seul au Cabinet avec votre animal. Nous vous faisons patienter devant la porte d’entrée : nous viendrons vous ouvrir.
Il vous est demandé de porter un masque dans l’enceinte du Cabinet, de respecter au maximum la distance de 1 mètre avec notre équipe et de respecter le sens de circulation.
Pour les consultations « maladies », il faut nous déposer votre animal à l’heure convenue au préalable. Il sera examiné par nos soins et vous pourrez le récupérer plus tard dans la journée.
Pour les vaccinations, nous vous demanderons (sauf pour les premières vaccinations chiots/chatons) de rester dans la salle d’attente ou à l’extérieur du Cabinet si le temps le permet.

La communication risque d’être un peu perturbée. Si nous n’avons pas répondu à une de vos questions ou inquiétudes, n’hésitez pas à nous téléphoner ou à nous faire un mail au « cabinetvetcrayon[AT]gmail.com ».

A très bientôt!
L’équipe du Cabinet Vétérinaire du Crayon

Mon chien se gratte : Causes & réflexes à adopter

Les démangeaisons sont l’une des causes de consultations les plus fréquentes dans un cabinet vétérinaire. Nous allons vous exposer leurs principales causes et les premiers soins à dispenser. Ces conseils et informations ne vous permettent pas de soigner toutes les infections, si les problèmes de votre chien persistent, veuillez vous adresser à notre cabinet vétérinaire pour prendre rendez-vous.

Principales causes

Les parasites

Les puces: Principales cause de démangeaisons pour les chiens, ces parasites sont très difficiles à éliminer. Certains chiens sont très sensibles aux allergènes présents dans leurs salives.

Les aoutats : Ils sévissent principalement l’été et sont facilement contractables par nos compagnons. De nos jours les traitements anti-puces sont efficaces contre ces parasites.

Un parasite digestif important : N’oubliez pas de vermifuger régulièrement (au moins tous les 6 mois) votre chien pour lui éviter d’avoir des vers.

Les gales sarcoptiques : rares chez nos compagnons, elles entraînent tout de même d’importantes démangeaisons.

Les allergies

La dermatite par allergie aux piqures de puces (DAPP) : Comme expliqué plus haut, la salive des puces contient un allergène auquel les chiens sont sensibles. Cela entraîne démangeaisons et plaques rouges aux endroits infectés, et parfois même surinfections quand votre animal se gratte avec des ongles sales.

L’allergie alimentaire : Pas de surprise, il suffit de faire avaler à votre compagnon un ingrédient qu’il ne supporte pas.

L’allergie de contact : Sensibilisation de la peau aux substances présentes dans l’environnement de l’animal.

L’atopie : Prédisposition à faire des allergies envers plusieurs allergènes qui sont principalement inhalées.

Une pyodermite

C’est une infection cutanée bactérienne provenant d’allergies, de la présence de parasites, d’irritation de la peau ou de  problème hormonal.

Les troubles du comportement

Ils résultent du stress, de l’hypersensibilité ou des crises de démangeaisons frénétiques de votre animal. Il est important de traiter le trouble du comportement et les lésions cutanées qui en résultent, de façon à ne pas entretenir le phénomène.

Reflexes à avoir

La première chose à faire est de traiter votre petit compagnon contre les puces, idéalement avec un produit adulticide (qui élimine les puces adultes).
Pensez à traiter aussi l’environnement contre ces parasites en vaporisant un spray dans tous les endroits favoris de votre chien ou avec une bombe auto-diffusante.

Si cela ne s’avère pas suffisant, cherchez l’origine des démangeaisons de votre chien. Pour cela, rien de mieux qu’un rendez-vous chez votre vétérinaire. Ce dernier l’examinera avec attention, puis selon le résultat des examens, lui prescrira le traitement adapté.

 

Membre du réseau Réseau Cap Douleur